• Plaisir VECU 9 : Rose ET bleu à la fois

    Dans ma classe de CM1, un axe de travail récurent est l'égalité fille-garçon. Nous lisons des albums, des romans, des biographies de femmes célèbres ou oubliées...

    Cette semaine, j’ai lancé un défi : pour les garçons de ma classe, de venir avec du rose dans leurs vêtements, et pour les filles, de venir habillées sans rose.

    Le défi a donc démarré. Quelques garçons et filles ont réussi tout de suite. Le défi a duré toute la semaine pour que ceux qui n’avaient pas réussi puissent ré-essayer.

    Dans le « Quoi de neuf ? » de ce matin, nous en avons parlé et ils se sont félicités mutuellement d’avoir réussi.

    Plaisir VECU 9 : Rose ET bleu à la fois

    J’ai noté des réflexions intéressantes de deux filles :

    1) « C’est extrêmement difficile de ne pas mettre de rose, il y en a dans tous nos vêtements, dans tous nos accessoires. »

    2 ) « Ce matin, c’est ma mère qui a préparé mes affaires. Il y avait du rose partout. Je me suis battue contre elle pour trouver des affaires grises, blanches, etc. »

    Tous les enfants ont acquiescé, comprenant bien ces réflexions.

    Des garçons ont eux aussi dit qu’il était difficile pour eux de trouver du rose car ils n'en ont pas dans leurs placards. Certains ont dû emprunter des vêtements.

    Ce qui fait que c'est un moment fort à mes yeux, c'est que les enfants ont pu expérimenter cette réalité et s'apercevoir concrètement que leurs choix et leurs goûts sont modelés malgré eux, que les petites filles ont appris a aimer le rose car elles n'ont pas vraiment eu le choix, et inversement pour les garçons.

    A la fin du défi, seul un élève a refusé de jouer le jeu (mais il est dans le refus permanent). Tous les autres ont réussi au moins une journée à relever le défi, et la plupart étaient très fiers. Ils n'ont pas caché leur t-shirt rose dans la cour. Ils en ont parlé aux autres classes. Une élève de CE2 a proposé à son maître de lancer ce même défi dans leur classe.

    Par la suite, un de mes garçons a eu un nouveau manteau, bleu ET rose, personne ne lui a fait la moindre remarque. Et ils n'échangent plus le matériel (nos ciseaux et compas de classe sont soit rose soit bleu...) quand je leur fais distribuer.

    Cécile Garnier


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Véro38530
    Mardi 10 Avril à 18:41

    BRAVO!!! Juste génial. J'adore quand mon mari (barbu et chevelu) s'habille en rose pour emmener nos garçons à l'école :-)

    Et mes filles ont du se "battre" contre la famille pour refuser les vêtements roses offerts!

    Et j'avoue distribuer des feuilles rose aux garçons en classe... :-)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Fil
    Mercredi 11 Avril à 14:09

    Bonjour,

     

    Je suis prof des écoles et je m'empresse évidemment de vous dire qu'une fille compte autant qu'un garçon et que garçons et filles ont bien sûr les mêmes droits et les mêmes devoirs je me permets de vous demander quel est l'objectif de ce défi.... :

    Oui d'accord, le rose n'est pas réservé aux filles, on le savait déjà merci.

     

    Pour être encore plus "égalitaire", pourquoi ne proposez-vous pas aux garçons de se mettre en  jupe (ben oui, il n' y pas de raison puisque tous les enfants sont "égaux") et pourquoi ne demandez-vous pas aux garçons de mettre un maillot de bain une pièce comme celui des filles, toujours au nom de l'égalité fille-graçon bien sûr...?

    Je pourrais continuer avec d'autres exemples...

     

    Bien cordialement.

     

     

      • Cécile Garnier
        Vendredi 20 Avril à 13:47

        Bonjour,

        "On le savait déjà", vous, en tant qu'adulte, oui, peut-être. Mais le fait est que, non, les enfants ne savent pas que le rose n'est pas réservé aux filles. Offrez des baskets roses à un petit garçon de 8-10 ans. Il vous répondra que le rose, c'est pour les filles... Le but de ce défit était qu'ils s'aperçoivent que leur goût ou dégoût pour le rose est façonné par le marketing. J'ai notamment eu l'exemple l'an passé avec un élève qui avait apporté ses propres rollers, gris et roses. Les autres lui ont demandé s'ils appartenaient à sa soeur (il n'avait pas de soeur). La semaine suivante, il avait de nouveaux rollers, bleus et noirs.

        Quant à les mettre en jupe, ils en ont eu l'idée eux-même (en référence aux vêtements traditionnels nord-africains qu'ils voient porter dans leur entourage) mais c'était plus difficile à mettre en place, de même pour le maillot une-pièce.

    3
    Isabelle
    Jeudi 21 Juin à 10:02

    travail du jour sur les métiers : 

    Louise : moi je veux être cuisinière dans un restaurant ! 

    Ok prépare ton dessin, quelle couleur pour le fond ? Bleu !

    Adrien : moi je veux être homme de ménage et boulanger.

    ok k prépare ton dessin, quelle couleur pour le fond ? rose !

     

    J'adore mes élèves :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :