• Plaisir VECU 998 : Pratique de la balade à lunettes

    Dans ma classe de CM2, nous avons passé une journée à expérimenter la "balade à lunettes". La consigne était de "chausser des lunettes" avec une intention d’apprendre...
    Par groupe, certains ont mis leurs lunettes mathématiques, artistiques, botanistes, sportives ou encore surréalistes !
    Puis, après un temps de travail et de réflexion, chaque groupe a été amené à présenter aux autres sa production.

    En plus d’une agréable promenade au Jardin des Sens tout proche de l’école, le long du Clain, c’est l’occasion de faire classe en plein air ... et avec le beau temps qui arrive enfin, cela a été un vrai plaisir pour tous, comme en témoignent ces témoignages d'enfants :

    "J'ai mis mes lunettes et après j'ai réfléchi à plusieurs choses concernant le thème que j'avais choisi. Au début j'étais toute seule puis très vite un petit groupe s'est formé. On a commencé plein de choses. On les a inscrites sur une feuille blanche. C'était très intéressant !" F.

    "J'avais mis mes lunettes sportives et par exemple quand j'ai vu des petits murets les uns derrière les autres j'ai vu une piste de sauts de haie. Quand j'ai vu un petit ponton au-dessus d'une mare, moi je voyais un grand plongeoir au-dessus d'une piscine olympique de cinquante mètres !" S.

    "Quand j'ai mis mes lunettes poétiques, j'ai voulu essayer de trouver des objets qui me faisaient penser à quelque chose d'autre. Puis j'ai continué pour trouver l'inspiration. Comme je l'ai trouvé je n'ai pas changé de lunettes parce que j'aimais bien celles poétiques et que je voyais les choses différemment, les choses comme un arbre = une allumette. C'était trop bien." N.

    "Quand j'ai mis mes lunettes mathématiques, j'ai essayé des trucs qui ressemblent à des formes géométriques." M.

    "Lorsque j'avais les lunettes de dessin, je voyais tout en noir et blanc !" I.

    "Quand j'ai mis mes lunettes de dessin, nous avons décidé avec mon groupe de faire un jardin réaliste/surréaliste. Quelqu'un dessinait du réaliste comme une maison par exemple et nous nous passions la feuille pour rajouter du surréaliste comme un crocodile. Nous essayons de mélanger ce que l'on voit avec de l'imaginaire." A.

    "Quand j'ai mis mes lunettes poétiques, j'ai essayé de transformer des buissons, des plantes etc ... en autre chose. C'était marrant parce qu'il fallait développer son imagination pour essayer de voir les choses différentes, et il fallait que ça ressemble à la chose de base a minima." L.

    "J'avais envie de faire de la musique, de créer des notes avec des bambous, de l'herbe ou des feuilles. On créait des instruments avec la nature." N.

    "Quand j'ai mis mes lunettes, je me suis senti libre de maths ... je voyais des carrés, des rectangles, des chiffres ..." M.

    " J'avais l'impression d'être un artiste libre en enfilant mes lunettes de dessinateur. Je me sentais bien. Pour moi, être libre c'est d'aller où je veux, avoir une maison, mais surtout être un artiste, un mangaka." M.

    "Moi j'ai mis mes lunettes sports, et du coup j'ai vu tout différemment. Tous les objets que je voyais avaient un rapport avec le sport. Sur la promenade, il y avait de l'herbe, des arbres, des fleurs, de l'eau etc .. Mais je voyais ça comme une piscine de 50 mètres, des balles de tennis, des disques à lancer, etc ..." M.

    "Quand j'ai mis mes lunettes mathématiques, j'ai vu des formes géométriques. Avant, sans lunettes, je ne voyais aucune forme !" C.

    "Quand j'ai mis mes lunettes poétiques, j'ai tout de suite pensé à un arbre qui ressemblait à une bougie." Y.

    Regard de l'enseignant : L’étude du milieu peut être considérée non seulement comme un moyen d’instruction et d’éducation, mais encore comme une finalité de l’éducation. En effet, maîtriser les milieux dans lesquels on vit grâce à leur connaissance, à leur étude, c’est accroitre son pouvoir sur le réel sensible et sur les réalités économiques, c’est se construire en tant que sujet de connaissance des phénomènes, c’est donc édifier sa propre autonomie par une emprise toujours plus grande sur le monde et ses différents aspects.

    Philippe Gilg


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :