• Plaisir VECU 713 : Une Journée pas comme les autres

    On est lundi matin ! Tous les élèves montent en classe comme d'habitude ... sauf qu’ils n’ont pas de cartables … Et … qu’à 09h00 tout change ! Près de 200 élèves quittent leurs classes, en 2 ou 3 groupes, sans adultes et s'orientent dans les couloirs. Ils ont un objectif précis : rejoindre leur atelier sur le thème de la « Cop 21 : luttons contre le réchauffement climatique ».

    Plaisir VECU 713 : Une Journée pas comme les autres

    Ça y est la journée Cop 21 a commencé !

    Cela fait déjà plusieurs semaines que tous les enseignants ont réfléchi, organisé cette journée particulière. On est plus d'adultes que de classes, cela permet moins d'élèves par groupes. La directrice et deux anciennes collègues retraitées participent. On a préparé ensemble : inventaire et échange du matériel, d’idées, ...

    Ce matin on est tous arrivés très tôt pour préparer les ateliers, les affichages pour orienter les élèves au mieux.

    Et voici comment cela se passe :
    - Chaque groupe assiste à 4 ateliers dans la journée avec des courts retours en classe pour débriefer.

    Les horaires des ateliers :

    ateliers 1 : 9h00/9h45 – ateliers 2 : 10h15/11h10 – ateliers 3 : 14h00/14h45 – ateliers 4 :  15h15-16h10

    Les ateliers :

    1/ Sensibilisation à la protection de la nature : la forêt à partir d’un conte, l’exposition de Yann Arthus-Bertrand, les animaux en voie de disparition …

    2/ Sensibilisation aux énergies nouvelles et renouvelables : à partir de jeux sur le site EDF, C’est pas sorcier, de l’urbanisation galopante à l’amélioration de l’habitat.

    3/ Sensibilisation au tri : jeux sur le tri et les déchets

    4/ Sensibilisation à la protection de l’eau et des océans : à partir du film Home, de l’exposition de Yann Arthus Bertrand, et de la charte de Maud de Fontenoy. 

     

    Les déplacements se font dans le calme : les plus jeunes sont pris en charge par les CM2 qui viennent les chercher et les raccompagner dans leur classe. On descend nos groupes en récréation , on retrouve d'anciens élèves, et des élèves que l'on croise sans vraiment les connaître et qui ne nous connaissent pas tous non plus .

    Le midi, c'est dans une ambiance enthousiaste que les collègues se rejoignent pour déjeuner en salle des maîtres , on raconte comment se sont passés ces temps animés devant des élèves de tous niveaux , leurs réactions , leurs intérêts , ... Et toutes les observations sont faites en mode positif.

    Nous avons pris le temps pendant ces ateliers de parler, de s’écouter, de ne pas tout faire, de faire autrement en fonction des groupes : ne serait-ce pas cela aussi la liberté pédagogique ? Ce moment qui se voulait une sensibilisation sans pression de vouloir à tout prix mettre en œuvre une séance d’apprentissage est un pari gagné !

    Et quelle surprise le lendemain, de croiser des élèves qui nous disent bonjour, nous sourient, (qui ne nous regardaient pas forcément avant) ... Et une petite fille en CP qui me dit : Mme XX (elle connaît mon nom !!!,  j'ai adoré votre atelier, et sans compter les réactions des plus grands des élèves qui reviennent en classe et nous disent : « Quand est ce qu'on refait une journée comme celle -là ? »
     
    Eh oui et si on le faisait plus régulièrement, ce serait un bon moyen de mieux se connaître, autant entre élèves et adultes, qu'entre élèves, et même entre collègues.

    Alors c’est vrai que c’est une lourde organisation mais le résultat est là, on en ressort tous grandis et heureux de la réaction des élèves.

    Valérie Da Silva


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :