• Plaisir VECU 457 : L'école et les parents

    Je ne suis pas enseignante, juste maman, mais je voulais témoigner de ce qui se passe dans notre école. 

    C'est une classe unique plutôt "classique" dans un petit village, mon fils y est rentré cette année en Grande Section. 

    Comme partout il y a ces fameux TAP (Temps d’Activités Périscolaires) qui se transforment vite en garderie en fin de journée. 

    En début d'année, avec quelques parents, nous avons décidé de proposer des activités selon nos compétences, à tour de rôle : escalade, tir à l'arc, jus de pommes, cinéma d'animation… Ça a fait boule de neige, et maintenant tout le monde s'y colle. Même les anciens du village viennent proposer des ateliers tricots et pâtisserie ! Mais ça ne s'est pas fait tout seul, il a fallu provoquer les choses, donner confiance à chacun dans sa capacité à proposer quelque chose, et au bout de quelques semaines, les échanges sont là : l'école et les enfants envahissent le village et le village envahit l'école ! Et chacun est valorisé. Et pourtant le village n'a rien d'exceptionnel, c'est comme tous les villages avec ses côtés conservateurs et ses vieilles querelles de familles, mais aussi avec une certaine proximité des habitants. 

    Deuxième effet de tout ça : nous avons échangé autrement avec l'enseignante. En fait, depuis le début de l'année, mon fils revenait tous les jours avec une dizaine de fiches (trois en maths, trois en lecture, trois en écriture…) … c'était loin de me réjouir, mais je ne savais pas comment aborder les choses pour ne blesser personne. Avec ces TAP où nous étions souvent à l'école, chacune a pris confiance. Un jour, j'évoque avec elle la pédagogie Montessori. Avec deux autres mamans, nous nous sommes formées, et nous faisions l'année dernière à tour de rôle des ateliers pour nos propres enfants. Elle semble intéressée, alors nous improvisons une séance un week-end. Elle vient voir, et de fil en aiguille, on va se retrouver à mettre à disposition du matériel dans la classe dès la rentrée de Toussaint et le présenter au cycle 2 pour qu'ils puissent s'en saisir. Nous sommes bien conscientes que le matériel ne fait pas tout et que c'est avant tout le positionnement de l'enseignant qui est important, mais on trouve que c'est déjà une super ouverture de la part de cette enseignante. Et nous avons bien discuté avec elle sur l'envie d'apprendre, l'autonomie de l'enfant, les périodes sensibles, le non-jugement de l'adulte… on verra bien ! 

    Voilà, c'était la vision "parent" de l'école. Je pense que chacun à son rôle à jouer. Je me dis que dans une grosse école, c'est peut être envisageable à l'échelle d'une classe ? Faire participer les parents à la vie de la classe : créer un temps dans la semaine où les parents peuvent venir à tour de rôle présenter leur métier ou une passion, les marchés de connaissance avec les parents…  

    Mathilde S. 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :