• "Plaisir" VECU 312 : Calin est mort

    Lundi dernier, nous avons eu la désagréable surprise de trouver Calin, notre cochon d'Inde, mort dans sa cage au cours du week end. 

    L'an passé, nous avions Caramel, rapidement mort après quelques semaines chez nous (il était paralysé des pattes arrière). 

    Mais à chaque fois, quels enseignements ! 

    L'an passé, ils avaient voulu l'inhumer... forcément... Les enfants avaient fabriqué un petit cercueil de bois. Ils avaient lavé et peigné l'animal, lui avaient offert des dessins. Ils avaient également voulu lui rendre un hommage personnel. Caramel était alors placé dans la salle des ateliers, cercueil ouvert, et les enfants, à tour de rôle, allaient lui rendre hommage, individuellement. Puis ils allaient dans la cour en attendant que chacun lui adresse un dernier petit mot. C'était un moment très émouvant. Il y avait des pleurs, des larmes, des cris, comme on peut en voir lors des "vrais" enterrements. A l'école, ils apprenaient la douleur du deuil. 

    Puis nous avions mis en terre notre petit rongeur dans la forêt qui jouxte l'école et dans laquelle nous avons l'habitude de faire nos récréations régulièrement. Les enfants avaient choisi le plus vieux et le plus noueux olivier du bosquet pour enterrer l'animal. Sans doute symbole d'immortalité, de sagesse. Nous avions creusé la tombe et décoré les lieux. Lorsque les première fleurs printanières avaient pointé leurs pétales, les enfants en avaient fait des bouquets qu'ils déposaient sur la tombe. 

    Cette année, les enfants de la classe sont plus jeunes. J'ai moi-même confectionné le cercueil. Il y a eu les hommages individuels. nous avons eu quelques chants et prières. Mais il y avait plus de retenue, de pudeur. Suite aux attentats parisiens, certains ont voulu chanter la Marseillaise. Nous avons discuté autour de ça. Puis d'autres ont voulu mettre une croix; ce qui a également donné lieu a des explications. Pourquoi une croix pour un cochon d'Inde ? Pourquoi faut-il enterrer les morts ? Est-ce que tout les humains font ça ? Depuis quand ? Nous avons parlé de la nourriture parfois placée à côté des défunts pour qu'ils puissent se nourrir pendant le long voyage jusqu'à l'au-delà. D'ailleurs, qu'est-ce que l'au-delà ? Paradis / enfer, est-ce que ça existe ? Y a-t-il un paradis pour les animaux ? Sinon où vont-ils ? Dans le doute, ils ont mis du foin et quelques carottes dans le cercueil. 

    J'essaye de ne pas trop prendre la parole. Mais dans ce moment de philo non institutionnel, les enfants avaient besoin de réponses à leurs questions, de connaissances. Ils écoutaient mes explications avec intérêt. 

    Avoir un animal à l'école, c'est souvent difficile : changer la cage tous les deux jours, penser à lui porter des produits frais, à vérifier le niveau de graines, foin et eau avant le départ en week-end, trouver des parents pour le garder pendant les vacances (c'est pas toujours facile), ... . Mais d'autres moments sont tellement riches que j'hésite presque à en prendre un autre. 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :