• L'Accueil

    Tous les jours, à notre arrivée en classe, démarre le temps libre de l'accueil. Un temps que je considère comme un sas entre la maison, précieux pour se réapproprier l'espace scolaire comprenant les autres élèves, la journée de travail à venir, mais aussi l'enseignant. Un moment de quinze minutes totalement libre - mais où le chuchotement est la règle - dans lequel je me tiens à disposition pour faire l'oreille qui écoute, l'oeil qui regarde les uns et les autres, les sens en éveil.

    Prenons notre "regard caméra" pour saisir ce qui se passe pour chacun  :

    P et A s'emparent du Jeu de l'oie, parcours, dé, et s'installent par terre. Ils sont en CP, ce qui les fait travailler sur les déplacements sur la bande numérique.

    S poursuit ses illustrations pour J Magazine. Elle prend les pastels et c'est parti.

    D, A, L et S discutent de leur fan actuelle, Violetta. A a apporté un poster qu'elle présentera au "Je fais partager"

    M, V et G poursuivent leur rallye lecture sur l'Afrique.

    F a sorti son ardoise mais ne sait pas trop quoi faire. Il a sans doute besoin de mon coup de pouce.

    A écrit un nouveau texte dans son cahier d'écrivain.

    M et J m'ont demandé des calculs en colonnes à réaliser sur leur ardoise. "Des difficiles !" me demandent-ils.

    C, E, K et J font des dessins sur une feuille.

    I et S préparent une couverture d'album imaginaire pour la présenter au "Je fais partager"

    Y et L s'occupent de la date du jour à inscrire au tableau. C'est leur responsabilité de la quinzaine.

    L me présente un mot de sa mère du cahier de liaison.

    A, lui, attend sagement le "début" de la classe.

    Il est 9h45-50 environ. Je prends le tambourin, l'agite et chacun s'installe à sa place. Je vais faire l'appel puis les deux responsables de l'emploi du temps, que j'ai affiché au tableau, vont nous le présenter.

    Au cours de ce temps de démarrage, dit d'Accueil, il ne s'est rien passé de ce qu'on attend de l'école, travail, exercices, transmission, et en même temps, il s'est passé une foule de choses qui valent largement leur quart d'heure.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Ouam
    Samedi 3 Octobre 2015 à 22:05

    Comme toutes ces idées me motivent, tout en m'attristant car je me sens démunie ! Démunie parce que je débute (3e carrière à 40 ans), démunie parce que je suis dans une classe sans matériel, et que depuis la rentrée je ne cesse de glaner et fouiller pour trouver des manuels, des feutres, des cahiers, etc.

    Démunie surtout parce que je manque d'outils intellectuels : je trouve plus d'infos utiles sur internet qu'au sein de l'Espe... C'est désespérant l'indigence de notre formation. Quand je lis vos témoignages, cela m'inspire et me souffle que c'est cette voie là que je dois suivre : coopération, différenciation, écoute... c'est possible ! Si je ne peux pas mettre cela en place, je ne vois pas l'intérêt de faire ce métier.

    Bon, c'est le début, et je crois qu'un PES en septembre est souvent déprimé.

    J'ai trop crié cette semaine : d'une part je ne le veux pas, et d'autre part je suis persuadée qu'il est possible de ne pas avoir à "s'imposer" si on trouve les bons dispositifs.

    Merci pour vos partages, je vais continuer à glaner pour construire nos propres plaisirs de classe !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :